DECLARATION POLITIQUE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE, MPP EN SIGLE

DECLARATION POLITIQUE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE, MPP EN SIGLE

 

MPPDECLARATION POLITIQUE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPUALIRE, MPP EN SIGLE

La Majorité Présidentielle Populaire, MPP en sigle, plateforme politique crée après les élections chaotiques de novembre 2011, ayant comme autorité morale le président Etienne Tshisekedi wa Mulumba et comme Porte-parole M. Eugène Diomi Ndongala, a suivi avec attention le message de son autorité morale au peuple congolais, du 08 janvier 2016.

La MPP soutient la vision de S. E . Etienne Tshisekedi qui a fait un état de lieux, sans complaisance, de la situation chaotique qui règne actuellement en RDC aussi bien sur le plan social, politique et économique, denonçant une régime en « fin de règne », rongé par l’immobilisme, qui condamne, entre autre, son peuple à l’insécurité et à la paupérisantion.

Aussi, la MPP a-t-elle suivi, avec attention, la revendication de la libération immédiate des détenus politiques et d’opinion mise au centre de l’attention du message du Président Tshisekedi.

Dans cette optique, l’autorité morale de la MPP a t-elle réaffirmé sa détermination de voir le Dialogue politique se tenir, ayant comme fondation les résolution N° 2098 et 2211 du Conseil de Sécurité de l’ONU, l’Accord cadre d’Addis-Abeba ainsi que la Constitution de la République Démocratique du Congo.

Tout en soutenant la feuille de route du Dialogue Politique telle que présentée par l’Udps, allié politique de la MPP, notre plateforme politique tient à mettre en exergue que toute concertation politique inclusive capable de se plancher sérieusement sur la crise politique et électorale qui frappe la RDC, doit nécessairement avoir vu l’accomplissement du préalable par la libération des prisonniers politiques,

notamment :

1. M. Eugène DIOMI NDONGALA, Porte-parole de la MPP, PN Démocratie Chrétienne, DC ;

  1. M. Christopher Ngoy de la vraie societé civile ;
  2. M. Firmin Yangambi, defenseur des droits de l’Homme ;
  3. M. Eric Kikunda
  4. M. Kabamtshi, de l’Udps
  5. M. Muyanbo
  6. Munekube et autres…

La MPP, estimant ce préalable fondamental pour le decrispation politique en RDC, organisera, dans les jours à venir, des actions de revendication démocratique et pacifique en vue d’exiger la libération des prisonniers politiques injustement embastillés en R.D.Congo afin de les réduire au silence.

Fait à Kinshasa, le 20/01/2016

Rév. Madi Mwana

Porte-parole Adj. de la MPP

 

Cet article a été publié dans congo, droits civils et politiques, droits de l'homme, Etienne Tshisekedi, Eugène Diomi Ndongala, mpp, rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s