L’IRRESPONSABILITE AU POUVOIR

L’IRRESPONSABILITE AU POUVOIR

par FreeDiomi le 13 octobre 2015
fonds alloues ceni elections
La CENI vient d’ adresser au chef de l’exécutif Kabiliste, une lettre reproduisant le résumé des fonds qui lui ont été alloués depuis 2013 pour le financement des élections.
Selon les chiffres détaillées de la commission Electoral Indépendante, seulement 17% des fonds prévus par le budget national ont été libéré par le Gouvernement Matata.
Des questions s’imposent:

1. Les fonds alloués à la CENI par le parlement depuis 2013 on manifestement été détournés de leur destination budgétaire: qui a autorisé ces détournements et à quelle finalité?
2. Comment et pourquoi, depuis 2013, le parlement de la RDC, dans la reddition des comptes de la fin de l’année budgétaire, n’ont jamais relevé cette anomalie de mauvaise affectation des ressources financière destinées à l’organisation des élections?
3. Pourquoi le Ministre de l’Economie a-t-il menti déclarant publiquement que la CENI recevait régulièrement les fonds nécessaires pour l’organisation des élections?
4. Manifestement, en RDC, il n’y a pas de gestion budgétaire régulière des fonds publiques et la responsabilité incombe aussi bien à l’Exécutif Kabiliste qui ne respecte pas la loi financière qu’au parlement congolais (Assemblée Nationale et Sénat) lesquels, depuis 2013, couvrent ces détournement passant outre la vérification détaillée des redditions des comptes, à la fin de chaque année budgétaire, se prêtant à des négociations nauséabondes…
5. La Cour des Comptes de la RDC ne joue pas son rôle au moins d’organe d’alerte et dénonciation du dysfonctionnement de la gestion de l’argent du contribuable congolais: à cet effet, elle mérite d’être dissoute car inutile.

Alors que le Gouvernement de la RDC ne cesse de se prévaloir de ses propres turpitudes, déclarant qu’il n ‘y a pas d ‘argent pour les élections, le dernier budget national revue à la baisse par rapport à celui de 2014 ne garantit pas au peuple congolais un sursaut de responsabilité de la part du régime Kabila afin que les élections soient enfin organisées, au moins la présidentielle.
Le dysfonctionnement qui est ici dénoncé est « systémique » et donne un bon aperçu de la mauvaise gouvernance qui empêche le redressement économique de la RDC.
fonds alloues ceni elections
http://democratiechretienne.org/2015/10/13/lirresponsabilite-au-pouvoir/

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s