APPEL URGENT – CODHO France, SOS DETENUS POLITIQUES ET D’OPINION QUI RISQUENT LA MORT A KINSHASA, RD CONGO

APPEL URGENT – CODHO France, SOS DETENUS POLITIQUES ET D’OPINION QUI RISQUENT LA MORT A KINSHASA, RD CONGO

par FreeDiomi le 19 septembre 2015
APPEL URGENT PRISONNIERS POLITIQUES CODHO 190915ACTIONS REQUISES:
Le Comité des Observateurs des Droits de l’Homme (CODHO) vous demande d’écrire aux autorités de la RD Congo, leur demandant de:
a) Principalement:
-Libérer inconditionnellement tous les prisonniers et détenus politiques en RD Congo, en l’occurrence Messieurs Eugène Diomi Ndongala, Vano Kalembe Kiboko,Jean-Claude Muyambo Kyassa, Jean-Louis Esrnest Kyaviro, Cyrille Dowe Mupampa, Christopher Ngoy Mutamba, Fréderic Bauma Winga et Yves Makwambala Ma-N’Siamfumu.
b) En second lieu:
i.Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique, et un procès équitable à tous les détenus politiques et d’opinion en République démocratique du Congo, notamment messieurs Jean-Claude Muyambo Kyassa, Jean-Louis Esrnest Kyaviro, Cyrille Dowe Mupampa, Christopher Ngoy Mutamba, Fréderic Bauma Winga et Yves Makwambala Ma-N’Siamfumu. ;
ii. Mettre fin à toutes les formes de harcèlement, y compris au niveau judiciaire, contre tout détenu politique et d’opinion, y compris les défenseurs des droits de l’homme en RD Congo;
iii. Garantir la liberté d’association et d’expression acteurs politiques de l’opposition et des défenseurs des droits de l’homme dans toutes les circonstances, ainsi que la sécurité des membres et des ONG locales de défense des droits de l’homme, conformément à l’article 22 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP).
iv. Se conformer aux dispositions de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 9 Décembre 1998, et en particulier:
-Article 1, qui dispose que «chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres, de promouvoir la protection et la réalisation de tous les droits de l’homme et des libertés fondamentales aux niveaux national et international»;
-Article 6, qui stipule que «chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres: a) De détenir, rechercher, obtenir, recevoir et conserver des informations sur tous les droits de l’homme et des libertés fondamentales en ayant notamment accès à l’information sur la façon dont il est effet donné à ces droits et libertés dans les domaines législatif, judiciaire et administrative nationale; b) conformément aux instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme et autres instruments internationaux applicables, de publier, communiquer ou diffuser librement aux autres vues, informations et connaissances sur tous les droits de l’homme et des libertés fondamentales; c) pour étudier, discuter, et sur le respect, tant en droit qu’en pratique, de tous les droits de l’homme et des libertés fondamentales et, par ces moyens et autres moyens appropriés, d’appeler l’attention du public sur la question »;
-Et l’article 12.2, qui dispose que «l’Etat prend toutes les mesures nécessaires pour assurer que les autorités compétentes protègent chacun, individuellement ou en association avec d’autres, de toute violence, menace, représailles, de facto ou de jure la discrimination, pression ou autre l’action arbitraire dans le cadre de l’exercice légitime des droits visés dans la présente Déclaration « ;
v. Plus généralement, se conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’homme et les instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits humains ratifiés par la RD Congo.
Adresses de contact:
• SEM Joseph Kabila, Président de la République, Bureau du Président de la République, le Palais national, Kinshasa / Gombe, République Démocratique du Congo, Fax +243 88 02 120; Email: pp
• M. Evariste Boshab, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Email: min_interieur
• M. Alexi Thambwe Mwamba, ministre de la Justice, Garde des Sceaux et les droits de l’homme, PO Box 3137, Gombe Kinshasa, République démocratique du Congo, Fax: + 243 521 88 05 Email: minjustdh
• M. le procureur général de la République M. Flory Kabange Numbi, Email: florykan
• Mission permanente de la République démocratique du Congo auprès des Nations Unies, Avenue de Budé 18, 1202 Genève, Suisse Courriel: missionrdc, Fax: +41 22 740.16.82
• SEM. l’Ambassadeur, Ambassade de la République démocratique du Congo à Bruxelles, 30 Marie de Bourgogne, 1000 Bruxelles, Belgique. Email: secretariat. Fax: + 32.2.213.49.95.
• SEM. Ileka Atoki, Ambassadeur, Ambassade de la République démocratique du Congo à Paris, 32 cours Albert 1er, 75008 Paris, France, Email: contact, Fax: +33 1 45 62 16 52, Tél.:+33 1 42 25 57 50.
Se il vous plaît écrire aux représentations diplomatiques de la RD Congo dans vos pays respectifs.
Fait à Kinshasa/Paris, le 18 Septembre 2015.
M. LUANDA SHANDWE N’Sii
président CODHO

M. N’Sii LUANDA SHANDWE (Lawyer)
Facebook: Nsii Luanda
Skype: nsii_luanda

Email: nsiiluanda

Contacts:

EN REPUBLIQUE FRANCAISE
Tél.:0033(0) 7 54 15 39 55 (Mobil)

EN REPUBLIQUE DEMOCRARIQUE DU CONGO
Tél.: 00243 (0) 815 08 99 70

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s