La DC lance la campagne « Congo Désir » / LA DEPECHE DE BRAZZAVILLE- AGENCE DE PRESSE ADIAC

La DC lance la campagne « Congo Désir » / LA DEPECHE DE BRAZZAVILLE- AGENCE DE PRESSE ADIAC

par FreeDiomi le 20 août 2015
DEPECHE 20.08.15 001DEPECHE 20.08.15 001
*

La DC lance la campagne « Congo Désir »

20 Août 2015

Cette action vise à endiguer la crise politique, sécuritaire, économique et sociale dans le pays, « qui ne fait que s’aggraver ».

Le secrétaire général de la Démocratie chrétienne (DC), Freddy Kita, a lancé, le 18 août à Paris, en France, la campagne « Congo Désir ».
CONGO DESIR
Pour ce haut cadre de la DC, le bien-fondé de cette campagne est d’endiguer la crise politique, sécuritaire, économique et sociale en RDC qui ne fait que s’aggraver et qui constitue, selon cette formation politique, une menace aussi bien pour la population congolaise que pour les autres peuples d’Afrique.
« Congo Désir » n’est pas, à en croire Freddy Kita, un nouveau parti politique mais plutôt une campagne politique qui vise à promouvoir un mouvement citoyen, populaire, dont l’objectif principal est celui de fédérer toutes les sensibilités politiques pour barrer la route aux promoteurs des valeurs anticonstitutionnelles qui veulent continuer à gouverner par défi, en violant impunément la Constitution.
La Démocratie Chrétienne veut aussi, par cette action, attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le fait que l’Afrique centrale est en train d’accroître ses dépenses militaires et la menace de nouveaux conflits pèse aussi bien sur les populations civiles que sur les états qui entourent la RDC, en ce moment si délicat où l’alternance et l’alternative politiques sont combattues par certains dirigeants africains prêts à sacrifier la paix et la stabilité de leurs pays sur l’autel de la confiscation personnelle du pouvoir d’état.
La DC justifie son action par sa crainte de voir la Majorité présidentielle multiplier des stratégies du chaos afin de se maintenir au pouvoir au delà de son deuxième mandat, alors qu’il se serait déjà prévalu d’un mandat « de fait », de 2001 à 2006 et de deux « mandats électifs contestés ».
Absence de véritable processus électoral
Le secrétaire général du parti cher au député Eugène Diomi Ndongala a fustigé l’impasse politique actuelle dans laquelle se trouve le pays. A en croire Freddy Kita, cette situation est caractérisée par l’absence d’un véritable processus électoral, l’absence de dialogue politique ainsi que la répression politique dont la manifestation la plus évidente est « la présence de nombreux prisonniers politiques et d’opinion dont la faute consiste à réclamer plus de liberté, plus de démocratie et le respect de la Constitution en vigueur ».
Ce haut cadre de la DC a également dénoncé une politique-spectacle qui vise à convaincre surtout la communauté internationale que la RDC est en train d’organiser des élections, alors qu’un véritable et cohérent processus électoral est complètement absent, « le calendrier électoral élaboré par l’actuelle Commission électorale nationale indépendante étant déjà caduc, dépassé et atomisé alors que les ressources financières budgétisées depuis 2012 pour les élections (plus de 700 millions de dollars) ont été détournées ».
Décrivant la situation actuelle que vit le pays, Freddy Kita a noté que pour la DC, le peuple congolais ne pourra accepter plus longtemps cette « situation de tentative de coup d’Etat permanent » qui passe, selon lui, entre autre, par le démembrement de certaines provinces, sans préparation financière ni logistique, qui risque de constituer un obstacle insurmontable pour la tenue des élections provinciales et locales, libérant des forces centrifuges qui pourraient provoquer la balkanisation de la RDC ; le détournement des fonds pour les élections, alors que la communauté internationale n’est pas disposée à financer des élections dont le calendrier est irréaliste et contraire aux priorités du pays, comme la subordination de l’élection présidentielle à des élections locales, jamais tenue en RDC; l’exclusion de millions d’électeurs en droit de vote et majeurs d’âges mais qui n’auront pas le droit de voter en violation de l’art.
La campagne « Congo Désir » lancée par la DC concerne toute l’étendue du territoire de la RDC, au sein de sa diaspora très engagée, auprès des amis du Congo et ceux là qui ont choisi la RDC comme leur deuxième patrie.

Lucien Dianzenza

Phttp://www.adiac-congo.com/content/vie-des-partis-la-dc-lance-la-campagne-congo-desir-37115

http://democratiechretienne.org/2015/08/20/la-dc-lance-la-campagne-congo-desir-la-depeche-de-brazzaville-agence-de-presse-adiac/

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s