FLASH: LA COMMISSION PARITAIRE SENAT/AN NE S ‘EST PAS ENCORE REUNIE A CAUSE DES MENACES DE KABILA DE DISSOUDRE LE PARLEMENT EN CAS DE MODIFICATION DU PROJET DE LOI BOSHAB ET SON ART.8

FLASH: LA COMMISSION PARITAIRE SENAT/AN NE S ‘EST PAS ENCORE REUNIE A CAUSE DES MENACES DE KABILA DE DISSOUDRE LE PARLEMENT EN CAS DE MODIFICATION DU PROJET DE LOI BOSHAB ET SON ART.8

par FreeDiomi le 24 janvier 2015
Kabila_et_kabange_numbiFLASH: Nous venons d’ apprendre de certains senteurs qui sont membres de la Commission Paritaire devant statuer sur la reformulation harmonisée du texte de la loi électorale, que la dite Commission Paritaire réunissant des membres du Senat et de l’Assemblée Nationale, en réalité ne se réuni pas jusqu’à présent, préfigurant un blocage institutionnel très grave.
En effet, les membres du sénat devant prendre partie à cette commission, se sont présentés au lieu de la réunion depuis 9h00 sans apercevoir aucun membre de l’Assemblée Nationale devant faire partie de la dite commission.
La séance de travail a été repousser de 9h00 à 12h00 pour être enfin renvoyée à 18h00, sans qu’un seul membres de l’ Assemblée Nationale s’affiche au rendez-vous de la Commission Paritaire Senat/AN.
Il semble que les deux Présidents de deux chambres du Parlement et les autres membres de l’Assemblée Nationale sont soumis à un chantage honteux de la part de Joseph Kabila qui menace les deux chambres de dissolution le lendemain de la modification du Projet de loi électorale dite « Boshab », tel qu’adopté par l’Assemblée Nationale.
Soumis à ce chantage scandaleux et dictatorial, les deux institutions sont en plein blocage et contrairement à ce qu’ on veut faire croire aux congolais, la Commission Paritaire n’est pas du tout en train de travailler sur le texte harmonisé de la Loi Electorale, Joseph Kabila voulant imposer aussi bien aux deux chambres qu’à l ‘ensemble des congolais sa volonté en violation de la Constitution en vigueur.
Voilà pourquoi la Démocratie Chrétienne invite tous les congolais à la vigilance car un coup tordu est en train d’être programmé par les officines « du troisième mandat » visant à éterniser Kabila au pouvoir à n’importe quel prix et contre la volonté de la grande majorité des congolais.
Modeste Mutinga, rapporteur du Sénat, a indiqué publiquement que le texte DE LA LOI ELECTORALE serait adopté “harmonisé ou pas, demain DIMANCHE.
Verité et Justice pour le Congo
Marc Mawete

http://democratiechretienne.org/2015/01/24/flash-la-commission-paritaire-senatan-ne-s-est-pas-encore-reunie-a-cause-des-menaces-de-kabila-de-dissoudre-le-parlement-en-cas-de-modification-du-projet-de-loi-boshab-et-son-art-8/

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s