Que nous réserve l’année 2015 ?

Que nous réserve l’année 2015 ? / BAMBA DI LELO

par FreeDiomi le 26 décembre 2014

RDC 2015

CQue nous réserve l’année 2015 ?

Bamba-di-Lelo

A tous mes compatriotes qui ont bien voulu partager avec nous quelques réflexions sur la situation sociopolitique de la R.D.C., je dis Joyeux Noël et Heureuse Année 2015. Je vous souhaite santé, joie et bonheur et pour notre pays la libération, afin que tous les Congolais puissent vivre en paix aux quatre coins du pays, et bénéficier des ressources de leur sol et sous-sol par le travail et par une organisation politique véritablement démocratique, humaine et juste.
Durant une décennie, nous nous sommes mis à votre service à travers nos écrits pour vous sensibiliser tous afin que nous prenions le chemin du relèvement et de la renaissance du peuple congolais, aujourd’hui encore sous le coup de la cruelle dictature de Joseph Kabila. Dans notre chronique régulière, vous avez été assidus à me lire, et à me communiquer vos analyses, vos félicitations, vos critiques et vos encouragements.
De tout cœur merci pour cette marque de confiance et pour votre sympathie pour la cause du Congo que nous défendons jusqu’au jour où ensemble nous pourrons voir le soleil se lever sur nos cendres des morts qu’auront semé Joseph Kabila et toute sa clique, sa nomenclatura ! Ils sont tous devenus riches et sont repus du mépris qu’ils affichent contre leurs propres concitoyens, comme si ces derniers avaient perdu le statut d’humanité dont le Dieu Créateur les a dotés. Faut-il se lamenter pour cela ? Nous allons plutôt échanger des paroles de soutien, d’encouragement et de détermination afin que notre action visant à renverser les événements se montre vigoureuse, forte et sans retour.
Avec vous, je dis à Joseph Kabila de plier bagages, comme premier commis de l’Etat à dans notre pays, pour son impuissance avérée dans la conduite des affaires de l’Etat. Joseph Kabila ne s’est pas montré à la hauteur de ce qui lui est demandé en tant que président du Congo. Il n’aime pas le Congo, les Congolais et les Congolaises. Il s’est plutôt présenté comme un monarque de mauvais aloi, un traître sans vergogne ; il dilapide les richesses du Congo, notre chère patrie.
Pourtant, si Joseph Kabila avait au moins pu prendre pour modèle Joseph Kasa Vubu, le premier Président de la jeune République, le Congo ne souffrirait guère aujourd’hui. Pour rappel, Joseph Kasa Vubu n’avait même pas un seul million dans son compte quand il quittait le pouvoir. Joseph Kabila est pour sa part l’un des présidents africains les plus fortunés aujourd’hui !

diomi aux urgences
S’agissant des droits humains que bafoue Joseph Kabila, on notera son entêtement à ne pas vouloir libérer des prisonniers politiques. Eugène Diomi Ndongala, par exemple, continue de croupir aujourd’hui en prison, torturé, vivant bien loin de sa famille et de ses enfants, privé de tout espace de vie sociale, et empêché d’exercer le mandat politique que lui a confié le peuple. S’ils ne sont pas jetés en prison, nos députés et sénateurs deviennent des chambres d’enregistrement au service de la dictature. Quelle insulte infligée au peuple qui les considère comme ses représentants !

Et que dire l’Abbé Apollinaire Malu Malu, président de la Commission Electorale Nationale Indépendante ? Il est, à vrai dire, lié à Joseph Kabila jusque dans la moelle des os. Ce prêtre a vendu son âme au diable, car il participe activement à toutes les actions qui sèment la mort au sein de la population congolaise. Il s’est laissé corrompre et est devenu un des plus grands corrupteurs du régime en place ; il chasse volontiers en milieu ecclésiastique. Est-il conscient du mal qu’il cause d’abord à lui-même, à l’Eglise et son diocèse ensuite, et in fine à sa province et à son propre pays?
Au regard de ce sombre tableau, beaucoup d’entre nous se demandent ce que nous réserve l’année 2015 ! A mon avis, cette année nouvelle sera ce que tous les Congolais – redevenus acteurs engagés et non simples observateurs de leur histoire – voudront qu’elle soit. Elle doit être l’année de la rupture avec l’ordre ancien. Elle doit être témoin de l’avènement d’un ordre politique nouveau fondé sur la bonne gouvernance, le progrès, la justice, l’égalité et la solidarité. Etant une démocratie, le Congo a besoin de ce nouvel ordre politique dont le respect des droits humains constitue l’un des piliers principaux. Le martyre des Floribert Chebeya, Armand Tungulu Mudiandambu, Fidèle Bazana Edadi, etc, pourra alors fleurir dans l’histoire de notre pays.
Bonne et Heureuse Année 2015 à tous et à chacun !
Bamba di Lelo,
Docteur en Sciences politiques de l’UCL
Analyste des Questions politiques du Congo
jbadil@hotmail.be
ONGOINDEPENDANT.COM
Concernant ces publicités Occasionnellement, certains de vos visiteurs verront une publicité ici.
Dites m’en plus | Supprimer ce message

Évaluez ceci :

i

Rate This

Share this/partagez

J’aime :

J’aime chargement…

Sur le même thème

Appel du politologue Bamba-di-Lelo

Appel du politologue Bamba-di-Lelo  » Il faut libérer Eugène Diomi Ndongala ! « / TEMPETE DES TROPIQUES

Un analyste soutient qu’ » il faut libérer Eugène Diomi Ndongala ! « La Tempête des Tropiques Nation POLITIQUE Le politologue Bamba-di-Lelo appelle également les Congolais à se débarrasser de la peur pour vaincre la pensée unique A travers une analyse, le politologue Bamba-di-Lelo, docteur en sciences politiques de l’UCL et…
Dans « Congo Kinshasa »

Il faut

Il faut « stopper » Joseph Kabila / BAMBA DI LELO – CONGOINDEPENDANT

Il faut « stopper » Joseph Kabila Bamba-di-Lelo Une séance de musculation grandeur nature. C’est le moins qu’on puisse dire de la parade militaire organisée lundi 30 juin, à Kinshasa, par Joseph Kabila. La célébration du 54ème anniversaire de l’indépendance lui a servi de prétexte pour étaler ses « biceps » au moment où…
Dans « AFFAIRE FLORIBERT CHEBEYA »

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU préoccupé par l’état de santé d’Eugène Diomi Ndongala /LA DEPECHE DE BRAZZAVILLE

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU préoccupé par l’état de santé d’Eugène Diomi Ndongala /LA DEPECHE DE BRAZZAVILLE

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU préoccupé par l’état de santé d’Eugène Diomi Ndongala15 Octobre 2014Il s’agit là d’un des retombées de la plainte déposée par le leader de la DC au Comité des droits de l’homme des Nations unies à Genève dans laquelle il sollicitait à cette…
Dans « congo »

http://democratiechretienne.org/2014/12/26/que-nous-reserve-lannee-2015-bamba-di-lelo/

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s