C’est NON !!! / Mboyo Ey’ekula

C’est NON !!! / Mboyo Ey’ekula

par FreeDiomi le 1 juillet 2014
Capture010714

C’est NON !!!


Mohamed Mboyo Ey’ekula

« Joseph Kabila » complétement décalé, la diaspora – intransigeante – lui inflige de nouveau, une fin de non recevoir cinglante ! (Rolain Mena)

Au discours sarcastique de la « Dépendance », nous prenons rendez-vous !
Pendant que nous nous morfondons dans nos cogitations pour trouver la bonne formule pour nous libérer de l’occupation, l’inculte rwandais, qui dirige notre pays par défi, continue de narguer le peuple congolais avec des discours infects.
A l’occasion de la journée de la « Dépendance », ses yeux imbibés du sang des congolais, il a déclaré, je cite, « …que cette « fête » est aussi une interpellation des générations présentes et à venir car elle rappelle à chacun de nous l’obligation de garder notre pays libre et uni ».
Véritable incarnation de la désincarnation de la nation congolaise et surtout au service du plan de liquidation de notre pays, ce génocidaire oublie-t-il qu’en biaisant à deux reprises, les élections contre Bemba et Tshisekedi qui l’avaient battu, il a sapé la liberté et l’unité au Congo-Kinshasa ?

Et qu’en empêchant systématiquement aux congolais de jouir des droits consacrés par sa « propre constitution », comme ceux de manifester et d’exprimer librement leurs opinions sans finir en prison comme Eugène Diomi Ndongala ou à l’abattoir comme les disciples de Mukungubila, il est vraiment mal placé pour employer les mots « libre » et « uni » en parlant de notre pays ?

Commun diviseur des congolais, imposteur et assassin des opposants et journalistes, peut-il vraiment évoquer la liberté et l’unité du Congo-Kinshasa ? Qu’il exagère, c’est la coutume chez tout rwandais qui se respecte, mais le sarcasme derrière cette allusion est choquant. Nous disons donc non à sa propension à la comédie funeste !
Par ailleurs, emporté par je ne sais quel lyrisme, il n’a pas oublié de faire un clin d’œil à la diaspora qu’il a nommé, encore sarcastique, « les congolais qui vivent en dehors ». Ainsi, la provocation délibérée, il a invité la diaspora à rentrer au pays cultiver « La terre de « nos » ancêtres…qui est grande et fertile et dispose des potentialités nécessaires à l’épanouissement de chacun ».
Dans la logique du poltron de Kingakati, les congolais de la diaspora n’ont de droit que de retrousser les manches là où lui et ses amis, notamment Forrest et Gertler, s’occupent de piller nos extraordinaires richesses minières. Quel toupet !
Mais que celui qui a usurpé l’identité de Kabila, de son vrai nom Kanambe, sache qu’il a prononcé là un discours de trop ! Que le vent de l’histoire souffle et que mûr ou pas mûr, le fruit ne résistera pas : Il sera balayé !
Il est un temps pour narguer mais un autre pour être nargué. Nous prenons donc rendez-vous pour le retour ! Mais ce sera sans lui…
http://www.leblogderolainmena.fr/406086746

Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s