Déclaration sur le bienfondé de la MPP

Majorité Présidentielle Populaire

M.P.P.

Déclaration sur le bienfondé de la MPP

De tous temps, les peuples du monde ont toujours dû se battre pour conquérir des droits et des libertés. Ainsi, la victoire sur l’esclavagisme, l’apartheid, ou la colonisation n’ont jamais été des cadeaux  mais des conquêtes, souvent au prix de beaucoup de sang.

Les pays réputés démocratiques, ou des nations réputées libres sont passés par là. Les acquis sociaux tels que les congés payés, le droit de grève, ou le salaire minimum garanti (smig), ont été des conquêtes. Aujourd’hui encore, des hommes et des femmes continuent de se battre pour les préserver, de même que nombre de nations continuent de se battre pour préserver leur autodétermination.

Il ne peut en être autrement puisque, reconnaît-on, « l’homme est un loup pour l’homme »,  la moindre baisse de vigilance risquant de laisser s’effriter ces droits et libertés.

Les élections libres, transparentes et apaisées sont la garantie de la démocratie.

En effet, ceux qui exercent le pouvoir, qu’il s’agisse du Président de la République, des membres du Gouvernement, des députés, ou des juges, tous le font au nom et pour le compte du peuple,  c-à-d avec son mandat.

Ceci nécessite de la part de ce dernier une confiance absolue.

Mais lorsque cette confiance n’existe plus, et que ceux qui exercent le pouvoir l’ont acquis par la fraude et la tricherie, et qu’ils cherchent à l’exercer sous la menace des canons et autres chars de combat, le peuple le devoir d’arracher son pouvoir des mains des usurpateurs par tous les moyens et de le remettre entre les mains des dirigeants qu’il s’est librement choisis.

Au terme de 10 années de pouvoir de Joseph Kabila, notre pays, la République Démocratique du Congo, est à genoux, au bas de l’échelle dans tous les secteurs, comme ne cessent d’en témoigner les rapports des organisations internationales : indices de la pauvreté, doing business, insécurité, Droits de l’Homme, santé, scolarité, transport, etc. Le pays est pillé, les minerais bradés, les forêts vendues. L’intégrité du Territoire national plus menacée que jamais.

C’est pour inverser la pente que le peuple congolais s’était rendu massivement aux urnes le 28 novembre 2011 et avait plébiscité Monsieur Etienne Tshisekedi wa Mulumba pour la magistrature suprême, plaçant ainsi en lui toute sa confiance. Mais Joseph Kabila et la mafia dont il est l’instrument n’entendent pas lâcher les rênes du pouvoir et veulent gouverner par défi. Cela le peuple congolais ne peut l’accepter.

C’est pour cela qu’il nous a paru indispensable et urgent d’organiser la résistance, de constituer un front de refus réunissant tous les patriotes courageux et déterminés à chasser les putschistes.

Ce front de refus, nous l’avons appelée Majorité Présidentielle Populaire (MPP) ; parce que le peuple congolais, dans sa très grande majorité, a rejeté Joseph Kabila. Il soutient massivement son Président  élu, Monsieur Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

Puisqu’il est reconnu que « l’union fait la force », la MPP entend donc rassembler tous les partis et personnalités politiques, toutes les associations et personnalités de la société civile (syndicats, églises, etc.), ainsi que étudiants, pour que, faisant bloc avec l’UDPS, nous puissions faire respecter le choix démocratiquement exprimé par le peuple congolais et permettre au Président Tshisekedi de récupérer l’impérium et de diriger le pays. Sous d’autres cieux, en effet, le peuple vénézuélien avait pu réinstaller le Président Hugo Chavez dans son fauteuil après un coup d’Etat. Nous aussi nous pouvons le faire.

Si nous ne le faisons pas, quelle image le peuple congolais aura-t-il donné au monde ?

Quel mauvais service nous aurons rendu à l’Afrique ! Quel Congo allons-nous léguer à nos enfants ! En leur nom, et au nom de l’Afrique, agissons, mobilisons-nous, rassemblons-nous, serrons-nous les coudes, défendons la démocratie.

Dans les prochains jours, la MPP va entamer sa structuration. Un appel patriotique est lancé à tous les partis politiques, associations et personnalités solidaires d’Etienne Tshisekedi pour qu’ils rejoignent ce mouvement populaire afin d’apporter au peuple congolais les changements dont il a besoin.

Fait à Kinshasa, le 18 mai 2012

Pour la coordination  de la MPP ,

Le Porte Parole,

Eugène Diomi Ndongala

 

4 réponses à Déclaration sur le bienfondé de la MPP

  1. Pingback: Déclaration sur le bienfondé de la MPP | DEMOCRATIECHRETIENNE.ORG===========> Vérité et Justice pour la R.D. Congo

  2. FIN dit :

    Faites de même, adherer a la MPP!!!! L’espoir est present et INGETA!

  3. nakupenda dit :

    salut; bo zua mbote na bino ewuti epayi na ngayi ndeko na bino gen.. nakupenda…..nazali na posa yako solola na mokonzi diomi direct. ……? soki bolingi ko mona ngayi bo kende na geogle bobeta kaka kombo na ngayi boko mona ngayi ou bien bokenda na youtube….ok…tel. 001-347-393-4124……gen.nakupenda

  4. Tshilombo Kaninku dit :

    j’ai deja rempli mon formulaire d’adhesion. priere indiquer comment payer ma cotisation facilement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s