François Hollande irait-il à Kinshasa ? Le député Eugène Diomi Ndongala est-il encore en vie ?/VIDEO

Kinshasa : les avocats du député Diomi Ndongala dénoncent sa détention illégale par l’ANR / Radio Okapi

François Hollande irait-il à Kinshasa ? Le député Eugène Diomi Ndongala est-il encore en vie ?

Publié le 25 Août 2012by mpp

François Hollande irait-il à Kinshasa ?

Le député Eugène Diomi Ndongala est-il encore en vie ?

Par Freddy Mulongo, samedi 25 août 2012 à 19:56 :: radio:: #2811:: rss

Dans toute dictature totalitaire, les gens sont aveugles et ne veulent pas voir la réalité en face. Si le député Eugène Diomi Ndongala est toujours en vie, pourquoi le pouvoir d’occupation de Kinshasa ne le montre-t-il pas ? Le cri d’alarme de Marie-Therèse N’landu de Congo-Pax sur l’empoisonnement dans son lieu secret de détention arbitraire depuis le 19 août 2012, du député élu Eugène Diomi Ndongala, mais refuse de sièger au Palais du peuple pour ne pas cautionner l’imposture, ne peut laisser aucun congolais insensible. François Hollande, le président Français qui compte aller à Kinshasa pour le Sommet de la Francophonie prendra-t-il le temps de s’enquérir sur le cas Diomi Ndongala ? Les avocats d’Eugène Diomi Ndongala et le collectif des ONG de droits de l’homme dénoncent la détention illégale du député congolais, président de la Démocratie chrétienne, dans les geôles de l’Agence nationale des renseignements (ANR), la Gestapo de Joseph Kabila à Kinshasa. Amnesty International, Organisation de defense des droits de l’homme à l’echelle planetaire qui vient de lancer un appel dans son reseau mondial pour la libération du Porte Parole de la majorité Présidentielle Populaire, Eugène Diomi Ndongala. Jusqu’à l’heure où nous couchons ces lignes, Diomi Ndongala, est toujours entre les mains de la sécurité d’état en violation de la Constitution de Liège et des procédures légales. A Paris, le Rév. Freddy Kita Bukusu, Secrétaire Général de Démocratie Chretienne (DC) ne décolère pas, il est très inquiet sur l’absence des nouvelles de son président Eugène Diomi Ndongala. Lui-même a dû quitter précipitament le pays et s’est retrouvé en France.


Rév. Freddy Kita Bukusu, Secrétaire Général de Démocratie Chrétienne (DC) à l’hôtel Hilton Paris-La Défense. Photo Réveil FM
Le 27 juin dernier, des gens lourdement armés avaient enlevé le député Eugène Diomi Ndongala et président du parti congolais Démocratie Chrétienne (DC). Son épouse, ses enfants, les membres de sa famille biologique et de son parti n’ont plus de nouvelles du leader politique. Lors de l’enlèvement d’Eugène Diomi Ndongala, les médias coupagistes et thuriféraires pro-Kabila avaient justifié cet enlèvement pour de raisons de mœurs. Depuis lors, les versions ont changé. Par peur de voir la Majorité Présidentielle Populaire (MPP) prendre de l’envergure dans le paysage politique Congolais. Par peur de voir l’impérium se retrouver entre les mains de Monsieur Étienne Tshisekedi, le Président élu, des joséphistes ont coffré illégalement Diomi Ndongala.

Nous le dirons jamais assez, la politique de zigouiller plus pour se maintenir par défi au pouvoir en République démocratique du Congo, a ses limites.

http://reveil-fm.com/index.php/2012/08/25/2811-francois-hollande-ira-toujours-a-kinshasa-le-depute-eugene-diomi-ndongala-est-il-encore-en-vie

http://wp.me/p18AQh-123

Ce contenu a été publié dans congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s