COMMUNIQUE DE PRESSE MPP/FRANCE-SECTION DE LYON

COMMUNIQUE DE PRESSE MPP/FRANCE-SECTION DE LYON

Publié le 25 juillet 2012by

COMMUNIQUE DE PRESSE MPP/FRANCE-SECTION DE LYON

Le jeudi 26 juillet 2012, l’Association pour Bâtir le Congo (ABC) et alliés organise une conférence de presse pour dénoncer les violations des droits de l’homme en RD Congo et en particulier l’enlèvement illégal de Monsieur Eugène Diomi Ndongala, président de la Démocratie chrétienne, parti politique congolais et sa détention illégale depuis le 27 juin 2012.

La situation des droits de l’homme en République démocratique du Congo s’empire au jour le jour depuis les dernières élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011, caractérisées par des irrégularités et des fraudes massives en faveur du président sortant Joseph Kabila et de son parti politique, dénoncées et décriées par tous les observateurs nationaux et internationaux dont l’Église catholique au Congo, la Mission de de l’Union européenne, le Centre Carter et la SADC. Depuis le président sortant a opéré un véritable hold up électoral avec la complicité et la complaisance de la Commission électorale nationale indépendante et de la Cour suprême de justice. Ce qui constitue la raison principale pour laquelle la tenue du Sommet de la Francophonie prévue le 14 octobre prochain à Kinshasa est très contestée car elle risque d’être une caution internationale à l’unique président africain dont la seule personnalité à son investiture a été le Zimbabwéen Robert Mugabe.

Face à cette situation exécrable, plusieurs partis politiques d’opposition et organisations de la société civile se sont organisés au sein de la Majorité présidentielle populaire.

Cette plate-forme a pour but le triomphe de la vérité des urnes et la reconnaissance de la victoire flagrante du candidat de l’opposition, à savoir Étienne Tshisekedi. Mais la sortie officielle de la plate-forme prévue le 27 juin 2012 à Kinshasa n’a pu avoir lieu. Car son porte-parole, Eugène Diomi Ndongala, a été enlevé en plein jour par les services de sécurité de Joseph Kabila alors qu’il se rendait à la Cathédrale Notre Dame du Congo où plusieurs organismes devraient signer leur adhésion à ladite plate-forme. Depuis cette date, Monsieur Eugène Diomi Ndongala est introuvable malgré la plainte déposée auprès de la justice congolaise par l’avocat de sa famille et son parti politique, la Démocratie Chrétienne.

La conférence sera animée par Monsieur Freddy Kita , Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne et membre de la Majorité Présidentielle Populaire.

Fait à Vénissieux, le 21 juillet 2012

  Emmanuel Nkanu

LIEU DE TENUE DE LA CONFERENCE DE PRESSE

Association pour Bâtir le Congo – A.B.C.

13, Avenue Marcel Paul

69200 – Vénissieux

Tél.: 06 98 54 13 66

Email: associoabc@yahoo.fr

**************************************

MPP LYON/FRANCE

About these ads
Cette entrée, publiée dans congo, droits civils et politiques, droits de l'homme, Etienne Tshisekedi, mpp, rdc, est taguée , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s