MESSAGE DE LA MPP AU PEUPLE CONGOLAIS, EN RAPPORT AVEC LA SITUATION DU KIVU :« LE CONGO EST VICTIME D’UNE HAUTE TRAHISON »

DECLARATION POLITIQUE

MESSAGE DE LA MPP AU PEUPLE CONGOLAIS, EN RAPPORT AVEC LA SITUATION DU KIVU :

« LE CONGO EST VICTIME D’UNE HAUTE TRAHISON »

Kinshasa, 07 juin 2012

Nos compatriotes des provinces martyrs du Kivu subissent des violences extrêmes par suite de la guerre qui nous est imposée depuis 17 longues années ; et particulièrement par son intensification de ces derniers temps, avec son cortège de femmes et jeunes filles sauvagement violées, de massacres et déplacement massifs et forcés des populations locales.

Qu’ils trouvent ici le signe de notre compassion et notre solidarité. Le peuple congolais dans son ensemble s’incline devant leur nationalisme, leur patriotisme et leur vigilance qui, au prix d’innombrables sacrifices, ont permis de sauvegarder l’intégrité du territoire national. Ils ont forcé l’estime de tous et mérité de la Nation.

Malheureusement, cet état de choses ne pourra pas prendre fin sans une réaction vigoureuse et énergique des Congolais eux-mêmes ; car le pays est trahi par ceux qui, par la force des chars et des canons, usurpent le pouvoir d’Etat en ce moment.

En effet, d’une part, des réseaux mafieux internationaux entendent continuer de piller les richesses minières de la République Démocratique du Congo. Joseph Kabila pour mission de protéger leurs intérêts et de leur garantir l’exploitation des ressources minières de notre pays.

D’autre part, un certain nombre de pays à l’Est de la RDC sont en train de constituer leur « Marché Commun » de l’Est ; marché  dans lequel ils cherchent à inclure à tout prix la partie Est de notre  pays afin de tirer profit de nos richesses minières. Pour réussir ce projet, ils doivent contrôler la direction de notre pays, au plus haut niveau, d’un côté, et déverser dans cette partie de notre territoire national le plus grands nombre possible de ressortissants, sous couvert de « réfugiés » pour pouvoir la contrôler. Cette occupation progressive  de nos terres constitue les prémices de la très probable exigence ultérieure d’autodétermination.

L’homme qui s’accroche à la tête de notre pays est le pion majeur de l’exécution de ces deux plans machiavéliques. Ce sont ces forces obscures qui s’investissent pour le maintenir coûte que coûte  au sommet de l’Etat, au détriment du président légitimement élu.

Que le peuple ne soit pas distrait : Kabila et Kagamé sont bel et bien des complices.

L’AFDL, le PPRD, Le RCD, le CNDP et le M23 sont une même chose. Ils sont le stratagème pour le contrôle du pouvoir en RDC ; notamment en manipulant les groupes armés qu’ils intègrent ensuite à l’armée congolaise pour l’affaiblir et la neutraliser Ils manipulent également certains groupes ou personnalités politiques véreux dans la capitale pour atteindre leurs objectifs.

Souvenez-vous : aux opérations de «  brassage »  et de  « mixage »  avaient suivi les « Umoja Wetu »  puis « Kimya I et II », ainsi que « Amani Leo ». Pa dizaines de milliers, les soldats rwandais ont été intégrés, avec grades et bagages, aux FARDC, minant ainsi celles-ci à tous les niveaux.

Depuis lors, les provinces du Kivu sont occupées de facto par les troupes de l’armée régulière rwandaise. Chacun peut comprendre à présent la raison pour laquelle Joseph Kabila n’a jamais  voulu entendre parler de la réforme de notre Armée et de notre police et ils n’a pas voulu organiser les élections locales.

Le cordon ombilicale qui relie le pouvoir de Kabila à ceux  qui l’ont fait roi n’ayant jamais été coupé, tous les congolais doivent savoir que la nation congolaise est en péril.

Elle est trahie par l’homme qui trône au sommet-même de l’Etat. Et il en sera ainsi tant qu’il n’en aura pas été chassé.

Seul un leadership légitime, patriotique, fort, issu d’élections libres, transparentes et démocratiques, est en mesure de faire craindre et respecter notre pays, et de protéger sa population et ses richesses, en le dotant d’une armée forte, capable de ramener la paix et la sécurité non seulement à l’Est de la RDC, mais également dans l’ensemble du pays et dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Si le Rwanda veut la paix chez lui, il lui revient d’organiser « le dialogue inter-rwandais » et de faire participer toute sa population à la vie nationale. Lorsque des peuples ou  deux ethnies se sont entretués, ce n’est pas seulement l’affaire des tribunaux mais aussi de médiation, de pactes et de paix. La Communauté Internationale, particulièrement la Grande Bretagne et les Etats-Unis d’Amérique devraient jouer de leur influence pour convaincre le pouvoir de Kigali à ouvrir ses bras pour accueillir dans la paix tous ses enfants réfugiés dans notre pays. Le peuple a suffisamment payé.

Pour faire échec à Kabila, à ses commanditaires et à leurs plans machiavéliques, le peuple congolais doit se lever comme un seul homme. Les militaires congolais, du moins ceux d’entre eux qui sont des vrais patriotes, devraient se rappeler et méditer le sens profond de leur serment :

« makila po na ekolo ».

Ils sont au service de la Nation et non des individus.

Voilà pourquoi j’exhorte le peuple congolais a se ranger sans hésitation derrière leur Président Elu. Les choses vont bientôt changer  en République Démocratique du Congo.

Je salue le courage des compatriotes chauffeurs de taxi et taxi-bus. Ils ont démontré qu’il est possible de créer les conditions pour imposer la volonté du peuple. IL suffit, pour cela, qu’au même moment se lèvent les fonctionnaires, les étudiants, les commerçants, les médecins, etc. Les militaires et les policiers, qui aspirent aussi naturellement à une vie plus digne, viendront s’associer, eux aussi, à ce grand mouvement de libération initié par le peuple congolais lui-même. Le peuple doit se prendre en charge ; et les putschistes s’enfuiront.

Cela permettra au Président Elu, S.E. Etienne Tshisekedi wa Mulumba,  de s’atteler à la reconstruction d’une vraie armée, bien payée, disciplinée et digne du grand Congo. En ce qui nous concerne, nous nous engageons à ce que notre peuple ne soit plus jamais humilié comme aujourd’hui. Nous nous engageons à permettre au peuple congolais une vie meilleure, dans la liberté et la sécurité.

Vérité et Justice pour le Congo,

Le peuple d’abord,

Hon. Eugène Diomi Ndongala,

Porte-Parole de la Majorité Présidentielle Populaire, MPP

********************************************************************

Conférence de PRESSE DU 07 JUIN 2012
En présence du représentant de l’UDPS près de la MPP,
M. Corneille Mulumba
et du Sécretaire Gén de la DC,
Freddy Kita
About these ads
Cette entrée, publiée dans congo, droits civils et politiques, droits de l'homme, Etienne Tshisekedi, mpp, rdc, est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à MESSAGE DE LA MPP AU PEUPLE CONGOLAIS, EN RAPPORT AVEC LA SITUATION DU KIVU :« LE CONGO EST VICTIME D’UNE HAUTE TRAHISON »

  1. Serges dit :

    Union fait la force dit on, je vous appui surtout pour votre franchise. Chaque chose a une fin.

  2. FIN dit :

    Nous avons appris par vos sources que le President DIOMI est recherche par des hommes en armes… Qu’en est-il de cette affaire? Que le President se tienne en securite, ils le chercheront jusqu’a l’avoir…

  3. Daniel Mamba dit :

    Voici ce que dit Me Diomi Dongala dans sa CONFERENCE DE PRESSE DU 07 JUIN 2012

    « Seul un leadership légitime, patriotique, fort, issu d’élections libres, transparentes et démocratiques, est en mesure de faire craindre et respecter notre pays, et de protéger sa population et ses richesses, en le dotant d’une armée forte, capable de ramener la paix et la sécurité non seulement à l’Est de la RDC, mais également dans l’ensemble du pays et dans la sous-région de l’Afrique centrale ».

    Un peu plus loin il affirme :
    « Cela permettra au Président Elu, S.E. Etienne Tshisekedi wa Mulumba, de s’atteler à la reconstruction d’une vraie armée, bien payée, disciplinée et digne du grand Congo ».
    Le constat est très simple :
    Le Président Tshisekedi a – t il était bien ou mal élu ? Représente-t-il le leadership … fort, issu d’élections libres, transparentes et démocratiques (du 28 novembre 2011 !!!) ?
    Nous ne sommes pas contre la prise du pouvoir par le patriarche, mais que cela se fasse en ordre.

  4. j’ apprecie votre rapport et je vpous soutien a 100 pour 100 et bientot le congo va etre un etat de droit .merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s