Porte-parole de la MPP : Diomi Ndongala soutient le mouvement de grève /TEMPETE DES TROPI QUES

KINSHASA PARALYSEE SUITE A LA GREVE DES CHAUFFEURS DE TAXI

Porte-parole de la MPP : Diomi Ndongala soutient le mouvement de grève /TEMPETE DES TROPIQUES

Publié le 21 mai 2012by mpp
Porte-parole de la MPP : Diomi Ndongala soutient le mouvement de grève
Lundi, 21 Mai 2012 15:16


Quant à la guerre à l‘Est, il impute la responsabilité au régime de Kinshasa qui souffre du manque de légitimité.
Le porte-parole de la Majorité présidentielle populaire, Eugène Diomi Ndongala, a tenu le week-end dernier, un point de presse à Kinshasa au cours duquel il a fait le point de la situation qui prévaut en République démocratique du Congo (RDC).
Deux sujets majeurs ont été développés lors de cette rencontre avec les professionnels des médias. Il s’agit de la grève que les transporteurs décrètent dès ce lundi dans la ville de Kinshasa, ainsi que les affrontements qui ont lieu à l’Est de la RD Congo, plus précisément dans la province du Nord-Kivu, entre le M23 et les FARDC. Concernant la grève des transporteurs kinois, la Majorité présidentielle populaire, par son porte-parole Diomi Ndongala, soutient les grévistes qui revendiquent leurs droits quant aux violations flagrantes de droits de l’homme dont ils sont victimes tous les jours. Au lieu de la chasse à l’homme, l’orateur a souhaité que cela soit précédé de mesures d’encadrement, notamment, que l’Etat congolais dispose de ses propres bus et taxis pour le transport en commun des Congolais. Ainsi donc, la MPP dit s’opposer à ces répressions violentes sans mesures d’encadrement.
Quant à la situation à l’Est où les affrontements sont violents entre les éléments de M23 et ceux des Forces armées de la République démocratique du Congo, Eugène Diomi Ndongala accuse le pouvoir de Kinshasa d’être responsable du calvaire que traverse la population de cette partie du pays. Pour lui, cette guerre qui débute juste après l’organisation des élections générales veut dire que les autorités actuelles dirigent le pays par défi, car souffrant d’un manque de légitimité. Ces autorités ne reflètent donc pas les aspirations du peuple congolais.
Il faut immédiatement, a-t-il poursuivi, trouver une solution par rapport à la légitimité, c’est-à-dire rétablir la vérité des urnes pour que les dirigeants qui ont été véritablement élus lors des élections du 28 novembre, prennent les commandes de ce pays. Ce n’est qu’à ce prix qu’une issue heureuse sera trouvée pour mettre un terme aux atrocités commises quotidiennement dans la partie Est de la RDC, obligeant des centaines de milliers de familles à se déplacer pour fuir les combats, alors que d’autres se réfugient dans des pays voisins pour sauver leurs vies.
LEFILS MATADY
21/05/2012 LA TEMPETE DES TROPIQUES
http://democratiechretienne.org/2012/05/21/porte-parole-de-la-mpp-diomi-ndongala-soutient-le-mouvement-de-greve-tempete-des-tropiques/

About these ads
Ce contenu a été publié dans congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s